VOTRE GUIDE POUR FUMER DE L’HERBE POUR LA PREMIÈRE FOIS

VOTRE GUIDE POUR FUMER DE L’HERBE POUR LA PREMIÈRE FOIS

Selon l’expert en Huile et fleur du CBD a Lyon, beaucoup de gens sont curieux de savoir comment fumer de la weed pour la première fois. Le vapotage semble cool et tendance, mais cela vaut-il vraiment la peine d’essayer ? Dans ce post, nous allons jeter un coup d’œil à ce que vous devez savoir avant de l’essayer, ainsi qu’à certains des avantages du vapotage au lieu de fumer du cannabis. Une question typique que beaucoup de nouveaux arrivants se posent est de savoir s’ils doivent fumer ou vaporiser des herbes sèches. Pour commencer, fumer peut être dur pour votre gorge et vos poumons, mais comme le vapotage ne brûle pas la matière et ne crée pas de combustion de la même manière que fumer, c’est bien meilleur pour votre santé. Le vapotage a gagné en popularité parce qu’il dégage moins d’odeur que la cigarette, ce qui le rend plus discret et plus facile pour les personnes souffrant de problèmes respiratoires tels que l’asthme ou la bronchite. Il faut établir des priorités, et l’achat d’un vaporisateur de haute qualité est probablement le numéro un.

Broyez la marijuana correctement

Avant même de commencer, vous devez mettre la main sur une herbe de bonne qualité, ni trop humide ni trop sèche, afin qu’elle se fume bien. Une fois que vous l’avez inspectée, vous devez commencer à la moudre pour que la chaleur de votre vaporisateur la pénètre et dégage une vapeur épaisse et savoureuse. Les gens sont créatifs et certains utilisent leurs doigts ou même des ciseaux pour moudre leur herbe, mais un moulin de bonne qualité est très abordable et produit une mouture beaucoup plus fine. Et ce n’est pas aussi difficile que ça en a l’air ; tout ce que vous voulez, c’est que votre herbe soit brisée en morceaux plus fins et plus maniables qui permettent une pénétration uniforme de la chaleur pour une libération ultime de la saveur.

Choisissez la bonne température

L’expérience de la fumette est finalement une question de cohérence. Vous voulez profiter de longues taffes à une température constante sans que votre vape ne chauffe et ne brûle votre gorge. Cela irait à l’encontre du but recherché.

La température est un élément crucial du vaping, tout comme le fait que différents buds se vaporisent à différentes températures. Et tout cela va affecter votre expérience. Selon certains rapports anecdotiques, les températures de vapotage plus basses ont un effet plus fonctionnel sur les utilisateurs, ce qui signifie qu’ils sont toujours lucides. En revanche, des températures plus élevées produisent une sensation d’euphorie plus forte, mais si elles sont trop élevées, vous risquez de brûler votre herbe. Les températures idéales de vapotage se situent entre 300 et 600°F, selon le type d’herbe que vous utilisez.

Tenez compte de l’heure des repas

Les effets de la marijuana ne sont pas ressentis de la même manière par les différents consommateurs, et certains peuvent même ne pas avoir faim après une séance. Mais les fringales ne sont pas un mythe – la marijuana donne sérieusement faim, et la dernière chose dont vous avez besoin est que votre euphorie soit éclipsée par un ventre qui gargouille. Et non, vous n’êtes pas trop prévoyant si vous planifiez votre séance de fumage autour de votre heure de repas habituelle. Si ce n’est pas le cas, vous devriez au moins avoir des en-cas sains à portée de main ainsi que beaucoup d’eau.

Nettoyez l’appareil après coup

Les vaporisateurs ne sont pas bon marché, et ils sont conçus pour durer. Il est donc logique que vous preniez soin de tout ce dans quoi vous avez investi, n’est-ce pas ?! Si vous voulez profiter de votre prochaine expérience, vous devez nettoyer votre vaporisateur après chaque utilisation. Un bon entretien de l’appareil et une maintenance appropriée sont essentiels pour que votre vaporisateur fonctionne au mieux. Les composants de votre vaporisateur doivent être démontés, nettoyés individuellement selon les instructions, séchés correctement, et stockés en toute sécurité jusqu’à la prochaine utilisation.

Nous pouvons convenir que le vapotage vaut la peine d’être essayé, et que votre première expérience ne sera probablement pas la même que celle d’un autre. Si vous n’êtes pas à l’aise à l’idée de fumer seul pour la première fois, réunissez vos amis dans un environnement confortable. Le broyage de l’herbe est une chose sur laquelle chaque débutant devrait être guidé, mais c’est une navigation facile une fois que vous avez le coup de main, et encore mieux si vous investissez dans un bon broyeur en métal. De nombreux vaporisateurs de haute qualité sont équipés d’un contrôle de la température, ce qui signifie que la moitié de votre bataille est gagnée si vous choisissez un bon appareil. Et n’oubliez pas que ces appareils existent en version portable ou de bureau, ce qui vous donne la liberté de fumer en déplacement ou de faire une séance à la maison. Avec tous les choix disponibles, quand allez-vous vous y mettre ?

Cliquer ici pour d’autres articles !!!

Admin

Related Posts

Comment créer une routine facile de nettoyage d’appartement ?

Comment créer une routine facile de nettoyage d’appartement ?

Les meilleures astuces pour gagner du temps sur les cheveux bouclés

Les meilleures astuces pour gagner du temps sur les cheveux bouclés

QU’EST-CE QUE LE CBN ? 5 CHOSES QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

QU’EST-CE QUE LE CBN ? 5 CHOSES QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

QU’EST-CE QUE L’HUILE DE CBD POUR LA VAPE ? UN GUIDE RAPIDE DE L’INHALATION DU CBD

QU’EST-CE QUE L’HUILE DE CBD POUR LA VAPE ? UN GUIDE RAPIDE DE L’INHALATION DU CBD